archeoprovence

alpes-maritimes

Le site archeoprovence a pour but, entres autres, de diffuser au plus grand nombre des informations sur notre patrimoine mégalithique local. Tous les éléments publiés dans l'inventaire des mégalithes le sont dans la plus grande transparence (coordonnées, photos, matériel découvert...) car je pense que la protection de ces sites va de pair avec la diffusion de la connaissance et non pas, comme il a été trop souvent pratiqué par le passé, par le soucis de tenir au secret. Dans un premier temps, cette manière de procéder a eu pour conséquence de plonger dans l'oubli certains sites mégalithiques, et par la suite, de les faire disparaître définitivement.

0
0
0
s2sdefault

L'Association pour la Protection du Dolmen de Clamaraquier, APDC, (sans but lucratif, dont le siège social est établi au 102, Route de Nice, 06650 Le Rouret, Alpes Maritimes) a sollicité la procédure d'inscription du Dolmen De Clamarquier, monument préhistorique datant du Chalcolithique (2 500 avant notre ère) sur la liste de sauvegarde relative à une conservation du patrimoine dans un milieu naturel constituant un paysage culturel.

0
0
0
s2sdefault

 


Situé à 180 m au Sud du tumulus N°2 de la Croix de Cabris, au bord de l'ancien chemin de Cabris à Saint-Vallier.
Fouillé par Bottin en 1899 (N°5 de son article), il a été revu par Sauzade vers 1970.

Localisation : carte archéologique intéractive : inventaire des sites et localisation



tumulus de ...
tumulus de Cartinet N°1 tumulus de Cartinet N°1

Tumulus du Cartinet N°1 - 2004
Crédits photo : A. Blazit


Le tumulus mesure 15 mètres de diamètre pour 2,50 m de haut. Il est entouré par un muret. Une dépression au centre du tumulus témoigne des fouilles anciennes.
Bottin mis à jour à 0,70 m de profondeur, des os fragmentés et en désordre et quelques dents, accompagnés du matériel suivant : un poignard en bronze à deux rivets et à nervure centrale (112mm de long) datable du Bronze moyen, une épingle à tête en clou et corps très renflé, non décorée, de quinze centimètres de long (Bronze final III), une bague en bronze formée d'un anneau non fermé dont les extrémités filiformes s'enroulent en spirales opposées, deux anneaux en bronze, une "petite breloque avec trois petits anneaux" (il s'agit probablement d'un bouton à bélière, dans laquelle est engagé un anneau), la moitié d'une petite perle olivaire, plusieurs débris de perles.
A 1,70 m, sur le sol, reposait un squelette en place sans aucun mobilier.

Datation proposée : Bronze moyen et Bronze final III

Bibliographie


 

 

BOTTIN Casimir, Découverte et fouille de neuf tombes aux environs de Saint-Vallier A.-M., Ann. Soc. Lettres Sciences et Arts des A.-M., t. XVI, 1899

GASSIN Bernard, Atlas préhistorique du midi méditerranéen, feuille de Cannes, CNRS, Paris, 1986

COTTE V
., Documents sur la préhistoire de la Provence, Aix, t. IV, 1924


GOBY P.
, Coup d'oeil d'ensemble sur le préhistorique de l'arrondissement de Grasse, 2ème CPF Vannes, 1906


CHENEVEAU René
, Liste des mégalithes, pseudo-mégalithes et tumulus des Alpes-Maritimes, Mém IPAAM, t. XI, p. 81


VINDRY G.
, Un siècle de recherches préhistoriques et protohistoriques en Provence Orientale (1875-1975), Doc. d'archéo. méridionale, 1978

0
0
0
s2sdefault

 


Retrouvé en 1986 sur la colline de Cartinet (Jacob et al., 1987-88 : 210).  À l’époque, ce tumulus avait été confondu avec celui de Pomeiret. Il s’agit d’une tombe à chambre circulaire de 2,50 m de diamètre, aménagée sur une base vaguement rectangulaire de 7 m x 6 m. Trois petits clous en fer dans les déblais indiquent une utilisation à l’âge du Fer. (Fulconis - Gallia Information 2007)

Localisation : carte archéologique intéractive : inventaire des sites et localisation



tumulus de ...
tumulus de cartinet N°2 tumulus de cartinet N°2

Tumulus du Cartinet N°2 - 2007
Crédits photo : S.F.



Fouillé par Bottin en 1899 (N° 6 de sa liste), il trouva à 30 au 40 cm de profondeur, un epremière couche archéologique reposant sur un dallage de petites pierres plates, contenant des débris osseux et des dents, une bague en bronze formée d'un anneau non fermé dont les extrémités filiformes s'enroulent en spirale opposées, et un anneau fermé en bronze, au dessous gisaient les restes de deux squelettes, orientés d'est en ouest, bien conservés mais sans mobilier funéraire.

Datation proposée : bronze moyen / final pour la couche supérieure


Bibliographie

 

BOTTIN Casimir, Découverte et fouille de neuf tombes aux environs de Saint-Vallier A.-M., Ann. Soc. Lettres Sciences et Arts des A.-M., t. XVI, 1899

GASSIN Bernard, Atlas préhistorique du midi méditerranéen, feuille de Cannes, CNRS, Paris, 1986

COTTE V
., Documents sur la préhistoire de la Provence, Aix, t. IV, 1924


CHENEVEAU René
, Liste des mégalithes, pseudo-mégalithes et tumulus des Alpes-Maritimes, Mém IPAAM, t. XI, p. 81


VINDRY G.
, Un siècle de recherches préhistoriques et protohistoriques en Provence Orientale (1875-1975), Doc. d'archéo. méridionale, 1978

0
0
0
s2sdefault

 


Situé sur un petit mamelon au sud de l'ancien chemin de Saint-Cézaire à Cabris et à 800 mètres au sud-est en contrebas des dolmens de Colle Basse 1 et Colle Basse 2.

 

tombe en bl...
tombe en blocs de colbas 3 1971 tombe en blocs de colbas 3 1971
tombe en bl...
tombe en blocs de colbas 3 1971 tombe en blocs de colbas 3 1971

(Dolmen de Colbas 3 en 1971, fouille G. Sauzade)

tombe en bl...
tombe en blocs de colbas 3 2004 tombe en blocs de colbas 3 2004
(Dolmen de Colbas 3 en 2004)

Historique et description


Fouillée par Casimir Bottin vers 1875, refouillé par Gérard Sauzade en 1971. La sépulture à vraisemblablement été découverte par Bourguignat en 1866, comme l'une des deux tombes découverte "sur la colline du Défent", l'autre étant le Dolmen de Serre D'Inguille. La tombe en blocs de Colbas 3 a été visité également par Emile Rivière en 1879.

Il existe une confusion sur la dénomination de ce mégalithe entre divers auteurs. (cf Atlas N°81 Gassin)
La tombe se compose d'un petit tumulus, avec une chambre formée de 7 blocs, en fer à cheval et ouverte à l'ouest selon Bottin., circulaire selon Sauzade.


Le matériel archéologique


Bottin mis au jour un matériel peu abondant : quatre squelettes, quelques tessons, une molaire de cheval, quatre dents de chèvre, quelques os brûlés, quelques éclats de silex.
Le site est datable du Chalcolithique.

 

Bibliographie

GASSIN Bernard
, Atlas préhistorique du midi méditerranéen, feuille de Cannes, CNRS, Paris, 1986.


BOURGUIGNAT Jean-René, Monuments mégalithiques de Saint-Cézaire, près Grasse, Mémoire de la société des Sciences Naturelles et Histoire, des Lettres et Beaux-Arts de Cannes et de l'arrondissement de Grasse, t. V, 1875.


COTTE V.
, Documents sur la préhistoire de la Provence, Aix, t. IV, 1924


CHENEVEAU René, Liste des mégalithes, pseudo-mégalithes et tumulus des Alpes-Maritimes, Mém IPAAM, t. XI, p. 92

COURTIN Jean
, Le néolithique de la Provence, Mém SPF, t. 11, 1974

SAUZADE Gérard
, Les deux tombes du Prignon et les dolmens de Saint-Cézaire, 1979.

RIVIERE Emile, Nouvelles recherches dans les Alpes Maritimes en 1879, Congrés AFAS, 1880

RIVIERE Emile, De l'antiquité de l'homme dans les Alpes-Maritimes, 1887

BOTTIN CasimirMémoire sur neuf tumuli de la période néolithique, in Ann. Soc. Lett., Sc. et Arts des A.M., T. X, p. 426-445.

0
0
0
s2sdefault