archeoprovence

Faisait partie du diocèse de Gap et de la viguerie de Sisteron, aujourd’hui dans le canton de Volonne. Cette commune de 1442 hectares est située sur la rive gauche de la Durance au SE de Sisteron à une altitude moyenne de 500 mètres. Elle est constituée d’une vaste terrasse dominant la Durance et de côteaux boisés. Le vocable est d’origine latine et fait référence à une villa romaine d’un colon prénommé Salinius (Rostaing, p. 363). Le territoire a d’ailleurs livré plusieurs sites antiques dont une vaste villa (CAG n° 200, p. 445-447).

 

462. L’église Saint-Clément

Si aujourd’hui le centre communautaire se trouve dans la plaine, le castrum, au Moyen Age, était perché sur une colline située à l’est du chef-lieu à plus de 100 mètres en altitude par rapport à la plaine. Le castrum de Salinace est mentionné au début du XIIIe siècle (Bouche I, p. 245) et l’église est desservie par un prieur, prior de Sylniacho (Pouillés, p. 88 et 94 en 1350 et 1351). Elle est aujourd’hui en ruine.

 

463. Prieuré Saint-Martin

Il est probable que le site de Saint-Martin ait été le siège d’un prieuré mais nous nous n’en avons pas encore la preuve formelle.

 

0
0
0
s2sdefault

Commentaires   

0 #1 Philippe NUCHO 11-08-2014 08:11
Bonjour,
Il manque la chapelle de Vallée qui fut une seigneurie indépendante de Salignac. Elle était placé sous un vocable que je n'arrive pas à identifier : fêter le 28 janvier, c'"était quelques choses comme Saint-Tiers, Saint-Tibur en tout cas pas Saint Thomas...
Merci de votre aide,
A disposition pour en parler..
Cordialement,
PN
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir