• PDF

Dolmen de la Graou (Saint-Cézaire sur Siagne, Alpes-Maritimes)

  • Vendredi, 21 Août 2009 21:54
  • Mis à jour Mercredi, 06 Janvier 2010 16:05
  • Écrit par Laurent Del Fabbro
Partager sur: Partager sur: Bookmark Google Yahoo MyWeb Facebook Myspace

Localisation et accès

JavaScript must be enabled in order for you to use Google Maps.
However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser.
To view Google Maps, enable JavaScript by changing your browser options, and then try again.

Coordonnées Lambert  x=961,99 y=3159,949 z=463

L'accès s'effectue derrière l'usine, en stationnant sur un petit parking sur la route des Grottes.

Appelé aussi Dolmen de la Grau, il a été découvert en 1866 par Bourguignat. Ce dolmen se trouve à quelques dizaines de mètres du carrefour de la route de Saint-Cézaire à Cabris et de la bretelle qui mène à la grotte touristique de Saint-Cézaire. En 1995, l'implantation d'une usine a proximité immédiate du dolmen nécessite l'intervention du Service Régional d'Archéologie. On effectue des sondages en périphérie du monument mais ces derniers n'ont révélé aucun indice archéologique.  Aujourd'hui, le dolmen est inclus dans le périmètre de l'usine, le site est complètement dénaturé. Ce monument a été classé MH en 1889, il paraît inconcevable d'avoir laissé s'implanter une usine à quelques mètres alors que les terrains alentours ne manquaient pas.

Fouillé en 1866 par Bourguignat qui n'y vit "qu'un amas confus d'ossements brisés et de tessons", puis par De Maret vers 1875, Rivière en 1879, Goby en 1900 et 1904 et enfin Sauzade en 1971.

Cette photo du dolmen de la Graou a été réalisée par Paul Goby au début du XX ème siècle. Ces vieux clichés de plus d'un siècle sont très intéressants car ils permettent des observations directes sur la structure du dolmen et sur sa périphérie. On remarque ici que le couvert végétal est extrèmement clairsemé contrairement à ce que l'on peut observer de nos jours, et ce constat est valable pour l'ensemble du pays grassois. La progression du couvert végétal a souvent pour conséquences de porter atteinte à l'intégrité des mégalithes, surtout lorsque rien n'est fait pour la stopper. Le remplissage du couloir semble encore important, les préhistoriens de l'époque fouillant en priorité la chambre. On distingue la dalle de seuil (décrite plus bas) entre les piliers.

graou_bottin_2

(doc 1 : le dolmen au début du XXè siècle, photo Paul Goby)

graou_1994_del_fabbro_2

(doc 2 - Le dolmen de la Graou avant l'implantation de l'usine, Del Fabbro, 1994)

graou_b1994_del_fabbro_2
(doc 3 - Le dolmen de la Graou avant l'implantation de l'usine, Del Fabbro, 1994)

Description

Le dolmen, au centre d'un tumulus de 16m de diamètre traversé par un mur en piere sèche récent, se compose d'une chambre rectangulaire de 1,90m x 1,50 m, formée de trois orthostates à l'est au sud et au nord, complété par un muret dans l'angle sud-est et de deux piliers à l'ouest  (1,85 m et 1,35 m) formant une entrée de 65 cm autrefois barrée par une dalle de seuil de 43 cm de hauteur et s'ouvrant sur un couloir de 2,15 m de long et 1,13 m de large.

Graou_Courtin
(doc 4 - La topographie du dolmen par Jean Courtin)

graou_plan_b
(doc 5 - Plan du dolmen)


dolmen de la graou (début XXème)
dolmen de la graou (début XXème)
dolmen de la graou 2009
dolmen de la graou 2009
Le dolmen de la Graou début XXIème (P. Goby ?) Le dolmen de la Graou en 2009 (A. Chabaud)


Un siècle sépare ses deux clichés du dolmen pris sous le même angle à peu de chose près. Le monument très imposant de par son architecture a bien résisté bien que fortement occulté par la végétation. Le site est par contre complètement dénaturé par la présence de cette usine, de grillages et d'un mur de pierre coupant le tumulus. Nous avons ici le parfait exemple d'un monument idéalement situé en bordure de route, doté d'une architecture monumentale qui en fait un digne représentant des mégalithes provençaux typiques, sacrifié pour des intêrets dont on s'imagine bien loins de la préservation et la mise en valeur du patrimoine archéologique. On peut se demander si le classement en tant que M.H. a eu une quelconque incidence sur le site. Lorsqu'on sait que la législation concernant l'urbanisation est particulièrement drastique aux abords de tels édifices, cela laisse rêveur. Sur de nombreux sites internet vantant le patrimoine de Saint-Cézaire, le dolmen de la Graou classé Monument Historique est systématiquement évoqué.  On imagine bien le désarroi du visiteur arrivant aujourd'hui sur les lieux en découvrant le triste spectacle.


Le mobilier archéologique


Les seuls vestiges connus comprennent des ossements humains, dont une partie étaient brûlés, une pointe de flèche en silex, des tessons dont certains micacés (Goby), trois perles en dentallium, un fil de bronze et des haches polies.

Ce dolmen est datable du Chalcolithique avec une possible réutilisation à l'Age du Bronze.



Bibliographie


BOURGUIGNAT Jean-René, Monuments mégalithiques de Saint-Cézaire, près Grasse, Mém Soc. Sc Nat. et Hist. des Lettres et Beaux-Arts de Cannes et de l'Arrondissement de Grasse, t. V, 1875


MARET A. de, Les dolmens de Saint-Cézaire, Matériaux, t. VIII, 1877

RIVIERE Emile, Nouvelles recherches dans les Alpes-Maritimes, Congrès AFAS, 1880

RIVIERE Emile, De l'antiqquité de l'homme dans les Alpes-Maritimes, 1887

CASTANIER Paul, La provence préhistorique et protohistorique, 1893

GOBY Paul, Coup d'oeil d'ensemble sur le préhistorique de l'arrondissement de Grasse, 2ème CPF Vannes, 1906

GOBY Paul, les dolmens de la "Grau" et de "Lou Serre Dinguille", Congrès AFAS, 1906

RIVIERE Emile, Vente aux enchères publiques, importante collection de préhistoire, Paris, Hôtel Drouot, 15-16 mai 1922

COTTE, Documents sur la Préhistoire de la Provence, t. II, 1924

GOBY Paul, Les dolmens de Provence, XI congrès Rhodania Cannes Grasse, 1929

DANIEL G., The prehistoric chambers tombs in france, London, 1960

CHENEVEAU René, Liste des mégalithes, pseudo-mégalithes et tumulus des Alpes-Maritimes, Mém. IPAAM, t. XI, 1968

COURTIN Jean, Le néolithique de la Provence, Mém. SPF t. XI, 1974

GOURDON Michel
Le néolithique et l'Age du Bronze dans les A.-M., mém. de maîtrise d'histoire, Université de NIce, 1956.

COURTIN Jean, Les dolmens de Provence, Livret guide B2, Congrès UISPP NICE, 1976

SAUZADE Gérard, Les deux tombes du Prignon et les dolmens de Saint Cézaire (Alpes-Maritimes), BAP, N°4, 1979

GASSIN Bernard, Atlas Préhistorique du Midi Méditerranéen, feuille de Cannes, 1986

LLOPIS E, GALICE F, Saint-Cézaire - Dolmen de la Graou, document final de synthèse, SRA PACA, 1995

SOULIER P. dir., La France des Dolmens et des sépultures collectives, 1998

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir