• PDF

Dolmen de Haute Suane (Sainte-Maxime, Var)

  • Jeudi, 13 Août 2009 14:33
  • Mis à jour Vendredi, 27 Novembre 2009 14:53
  • Écrit par Laurent Del Fabbro
Partager sur: Partager sur: Bookmark Google Yahoo MyWeb Facebook Myspace

Du type dolmen à couloir et à chambre carrée ou sub-carrée de Provence orientale, cette tombe renfermait les restes incinérés d'une trentaine d'individus. Le mobilier mis au jour se compose d'armatures de flèche, de poteries et d'éléments de parure (...). Ont été mis en évidence : le caractère de dépôt secondaire des restes humains incinérés et leur recouvrement volontaire par une couche de terre et de pierres, l'utilisation de la tombe au Néolithique final et sa réutilisation au Chalcolithique récent, la non-utilisation du couloir comme accès à la chambre lors des funérailles ainsi que la double utilisation du tumulus, selon les secteurs, à la fois comme lieu de dépôts d'offrandes isolées et comme lieu de dépôts funéraires avec restes osseux humains.

CF article extrait d'un bulletin de la SPF consacré au dolmen de Haute Suane dans la rubrique préhistoriens locaux

Bibliographie

Le dolmen de la Haute Suane (Grimaud-Sainte-Maxime, Var) et la tombe circulaire en blocs de l'Amourié (Grimaud) - SAUZADE G. ; COURTIN J. ; CHABAUD G. ; DIETRICH J. E. (Collaborateur) ; PERINET G. (Collaborateur)  - BSPF - 1988, vol. 85, no5, pp. 148-160

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir