archeoprovence

Détails du téléchargement

Les petits métiers et les artisans ayant un rapport avec la vie maritime provençale du XIV° au XVI°s Les petits métiers et les artisans ayant un rapport avec la vie maritime provençale du XIV° au XVI°s

Seuls les utilisateurs enregistrés et connectés peuvent télécharger ce fichier.

Les petits métiers et les artisans ayant un rapport avec la vie maritime provençale du XIV° au XVI°s
Marie-Lou Laroche
Si Cannes au XIVe siècle avait pour vocation la pêche, elle l’avait aussi par nécessité. Ce petit village, construit sur un rocher de gneiss de 45 m. d’altitude et environné de collines disposées en amphithéâtre, n’était guère propice à l’agriculture. Mais ce qui lui faisait le plus défaut c’était l’eau, il ne possédait que deux fontaines publiques dont l’une au Cannet et six puits dont quatre étaient privés. On y trouvait quelques vignes dans le quartier des Gabres et quelques terrains qui permettaient de semer un peu de blé pour que chaque foyer puisse manger du pain. Les plus riches des habitants étaient patrons pêcheurs, les autres marins ou matelots et comme on construisait des barques, il y avait des charpentiers-fustiers, des calfats, des cordiers, des chanvriers, un bourdiguié et un forgeron. Tous ces artisans étaient très unis, chaque corps de métiers ne pouvant se passer des autres artisans puisque la matière première sortaient de leurs mains.

Information
Créé 2018-01-10
Modifié le
Version:
Taille 188.82 KB
Vote
(0 votes)
Créé par Laurent Del Fabbro
Modifié par
Téléchargements 0
Licence
Prix